17/02/2015


Bordeaux, ville de départ de l’expédition « Race for Water Odyssey »

Une course contre la montre pour préserver les océans de la pollution plastique. Largage des amarres le 15 mars de Bordeaux.

Initiée par la fondation Race For  Water, basée à Lausanne en Suisse, la « Race For Water Odyssey » (R4WO) partira le 15 mars 2015 de Bordeaux. Cette expédition unique a pour objectif de réaliser le premier état des lieux global de la pollution des océans par les plastiques en se rendant sur les plages des îles situées dans les 5 vortex de déchets. Spécialement concernés par les politiques environnementales, les élus, la presse, les entrepreneurs et le grand public bordelais seront conviés du 11 au 15 mars à la Maison écocitoyenne - avec le soutien de la ville de Bordeaux - pour apprécier les enjeux capitaux de cette mission. 

DR 

On estime que plus de 260.000 millions de tonnes de plastique polluent actuellement les océans. Ces déchets s’accumulent au sein d’immenses tourbillons d’eau créés par les courants marins, de gigantesques amas de détritus appelés « gyres » ou « vortex » de déchets. Cinq gyres sont recensés aujourd’hui mais seulement un, celui du Pacifique nord, est activement étudié. L’expédition permettra, pour la première fois, de récolter et d’analyser des données systématiques et comparables sur l’ensemble des 5 gyres de la planète. 

Durant près de 300 jours, le trimaran ultra performant « MOD70 Race for Water » et son équipage étudieront les plages des îles situées dans ces vortex. La R4WO pourra compter sur l’expertise d’institutions prestigieuses telles que les Universités de Duke et de l’Etat d’Oregon, ainsi que de la section Marine de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). 

DR 

Enfin, des techniques innovantes, telles que des drones aériens, seront utilisées, dans l’optique de faire avancer la recherche scientifique dans ce domaine. En parallèle, les équipes iront à la rencontre des populations locales afin de  réunir des informations sur leurs solutions pour mitiger la pollution plastique de leur littoral. Marins, pêcheurs, autorités, ONGs locales, les témoignages de l’ensemble des acteurs locaux seront pris en compte. 

Marco Simeoni, président de la fondation Race for Water et brillant entrepreneur suisse, se consacre désormais entièrement à l’expédition et passera neuf mois à bord : « L’eau, et sa préservation, est une thématique qui me tient à cœur depuis de nombreuses années. Après avoir créé la fondation Race for Water, je me suis dit qu’il fallait absolument passer à l’action face à ce désastre que représente la pollution plastique de nos océans. Afin de pouvoir imaginer des solutions, il faut au préalable bien comprendre le problème. De là est née la « R4WO » [...] L’objectif de cette mission exceptionnelle étant d’étudier les ti vortex de plastique afin de trouver des solutions adaptées. » 

R4WO : un coup de projecteur sur la pollution marine et ses enjeux cruciaux 

En parallèle, l’objectif du tour du monde sera de sensibiliser les industries, les législateurs et le grand public aux enjeux capitaux de la préservation des océans. Symboliquement tout d’abord, la rapidité du bateau ambassadeur incarnant l’urgence de la situation. Puis, de manière concrète avec des conférences (la première au siège de l’ONU à New York), des activités pédagogiques et des workshops dans les escales qui ponctueront le tour du monde : New York, Hawaii, Valparaiso, Tokyo, Shanghai, Le Cap et Rio de Janeiro, etc. L’expédition travaille activement à fédérer une communauté de « Water Guardians », composée de personnalités œuvrant activement pour la cause. 

La R4WO constitue la première partie d’un vaste projet d’identification de besoins et de développement de solutions pour préserver les eaux du globe. Dans un deuxième temps, des solutions durables de collecte des déchets flottants dans les océans seront mises en place. Toujours en collaboration avec les populations locales et avec les différents partenaires de la fondation. Développer des techniques viables de valorisation des détritus constitue l’objectif majeur de cette seconde phase. 

A propos de la Fondation Race for Water 

La Fondation « Race for Water » est une organisation dédiée à la préservation de l’eau. Aujourd’hui, cette ressource, indispensable à la vie, est en très sérieux danger ; elle doit impérativement être protégée. La fondation a pour objectif de réunir le public, les institutions et preneurs de décisions autour de deux thèmes essentiels : la préservation des océans et de l’eau douce. 

Pour remplir sa mission et trouver des solutions concrètes, la Fondation Race for Water a développé quatre programmes contenant des actions à destination des audiences-cibles qui jouent un rôle clé dans la préservation de ces ressources : le grand public, les acteurs économiques, les enfants et les scientifiques. Dans ce cadre, la fondation travaille étroitement avec des organismes reconnus tels que l’UNESCO, l’UNEP (United Nations Environment Program), l’UICN, le WWF ou encore la WBCSD (World Business Council for Sustainable Development). 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter