25/08/2011


Sébastien Roubinet - Retour d'expédition

Il n’est pas facile d’expliquer notre ressenti sur l’expédition, car elle a un petit goût d’inachevé. Ce fut quand même une sacrée aventure, un peu courte, c’est vrai (1 mois et demi), mais très complète et enrichissante.

"Elle nous a beaucoup appris sur le plan humain et technique. 

Depuis 4 ans et jusqu’à aujourd’hui encore, nous avons reçu beaucoup d’aide de la part de personnes qui se sont attachées à notre histoire, pour finalement beaucoup nous apporter. 

La décision de faire demi-tour a été extrêmement difficile à prendre, car nous avions déjà parcouru presque 400 miles (1/4 du parcours), et faire autant dans l’autre sens n’était pas gagné d’avance. Nous nous exposions à une dérive négative et à un chemin chaotique comme à l’aller. Mais nous savions que c’était la bonne décision, la suite nous l’a prouvé car la batterie a cessé de fonctionner définitivement au bout de 12 jours. 

Sachez que, depuis, nous pensons sans cesse à repartir … Et donc à améliorer. Techniquement, il va y avoir des changements. Ces 750 milles nautiques auront été le meilleur des entraînements. Nous sommes convaincus que ce bateau hybride est capable de traverser ce magnifique océan. À savoir que nous nous sommes très bien entendus et avons réussi à bien faire progresser Ti-babouche sur l’eau et la glace. 

Soyez-en sûr, cette équipe soudée et déterminée est prête à repartir avec une meilleure connaissance des lieux, de la navigation et du matériel à emporter. 

Un mois et demi c’est bien, mais il nous aura manqué la satisfaction d’aller au pôle géographique et à l’arrivée tellement attendue au Spitzberg. Depuis toujours, les expéditions polaires connaissent des échecs, mais il ne faut pas baisser les bras, il faut insister, car on peut réussir. 

C’est avec beaucoup d’émotion que nous pensons à toutes les personnes qui nous ont soutenus et aidés. Cette aventure sportive et scientifique est avant tout une aventure humaine. Dans ces grands projets, il faut de grands partenaires et nous vous remercions d’avoir été ceux-là. Nous avons hâte de vous faire partager cette grande aventure. Restons givrés. 

La voie du Pôle c’est aussi : la rencontre avec 13 ours polaires, un grizzli, une baleine boréale, des caribous, des oiseaux, des crevettes, des belugas, des méduses, des poissons. 

Un long chemin de 750 miles nautiques (le tout aurait fait 1.750 milles). Un soleil permanent. La lune, le dernier jour. Peu d’engueulade et plein de fous rires. Des pieds douloureux à l’arrivée. 

Merci encore à tous, à nos partenaires, à notre équipe à terre, à nos amis et familles, sans vous tous, il nous aurait été impossible de toucher du doigt ce rêve polaire." 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter