20/11/2012


Sébastien Roubinet - Nouveau départ vers la voie du pôle, avec un nouvel équipier et un nouveau bateau

Sébastien Roubinet et Vincent Berthet vont traverser l'Océan Arctique, entre eau et glace, avec pour seule assistance celle du vent ... et de ...

... leurs muscles : départ d'Alaska, arrivée aux Spitsberg en passant par le pôle Nord, sur près de 3.000 km (1.750 milles nautiques). 

Ils feront progresser un drôle d'engin, hybride catamaran / char-à-glace, capable d'évoluer sur l'eau et sur la banquise. Quand les vents seront favorables, les voiles le pousseront, sinon les hommes le tireront. Et durant deux, peut-être trois mois, sans aucune assistance extérieure. 

Quelles sont leurs motivation ? Les raisons sont sans doute mêlées : pari technologique osé, défi sportif nécessitant un mental et un physique à toute épreuve, amour des régions polaires. Amour et donc crainte pour ces contrées menacées par des évolutions climatiques récentes. 

Suite à un heureux évènement, Rodolphe a pris la décision de ne pas repartir, c’est Vincent Berthet qui rejoint Sébastien dans l'aventure. 

Vincent Berthet, 32 ans, grandit dans le monde de la mer et des expéditions avant de se passionner pour les environnements polaires. Il a sillonné l'Alaska, le Groenland, la Patagonie, le Spitsberg, la banquise du pôle nord... par différents moyens : à pied, à ski, en voilier, en kayak... 

Un nouveau prototype
Nouveau prototype est en construction, il sera l'aboutissement de quatre années de tests et de recherche. 

Si Sébastien Roubinet a de nouveaux sponsors pour cette aventure, il recherche également d'autres partenaires. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter