21/01/2009


Cousin Trestec - Cousin Trestec autour du monde avec Thomas Coville

Sur son multicoque équipé de cordages Cousin Trestec, Thomas Coville vient de boucler son tour du monde en solitaire à Brest ce samedi 17 janvier.

Le navigateur retrouve la terre ferme après 59 jours et 20 heures de mer, l'une des meilleures performances de l´histoire. 

Les employés de Cousin Trestec viennent de vibrer pendant deux mois, en suivant quotidiennement la progression de Thomas Coville sur les trois océans du globe. Sur son multicoque équipé des cordages fabriqués dans l´usine de Wervicq-Sud près de Lille, il s´est d´abord battu contre d´importantes dépressions dans l´Océan indien, a slalomé au milieu des icebergs dans le Pacifique, avant le sprint final sur l´océan atlantique. Grâce à son talent de navigateur, et à la vitesse de son multicoque, il est allé au bout de son défi. Les cordages du bateau ont été mis à rude épreuve, mais Thomas Coville n'a pas rencontré le moindre problème avec ses bouts. Il a pu compter sur un équipement compétitif et fiable, résultat de sa collaboration avec les ingénieurs de Cousin Trestec toute l'année. 

Pendant ces deux mois, Thomas Coville a tenu à partager avec les salariés de l'entreprise nordiste, comme avec tous ses autres partenaires, sa tentative de record. Entre ses analyses météo, ses décisions stratégiques, et ses réparations périlleuses, le navigateur leur a fait vivre au jour le jour les dessous de cette aventure humaine unique. 

Et la collaboration entre Thomas Coville et Cousin Trestec ne s'arrête pas là, on sait déjà que les cordages français équiperont le bateau du navigateur dans ses prochains défis. 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter