07/01/2013


Jean François Diné - Le gendarme navigateur met sac à terre en Inde

C’est en Inde que Jean François, sa famille et son bateau Folle Avoine, viennent de mettre sac à terre pour deux et demi.

Il n’est rien de plus approprié que la nouvelle année pour donner avoir des nouvelles fraîches.  Victor et Céline sont à présent des ados… Une page de vie semble s'être tournée depuis qu’ils sont entrés dans cet âge intermédiaire qui désappointe tant de parents ! 

Céline a préféré quitter le bord pour retourner à Paris, chez sa mère, afin d’y être scolarisée comme tous les autres enfants.  Victor, quant à lui, ressentait également ce besoin de mener une vie plus en adéquation avec les besoins réels des enfants de son âge. Mais il ne voulait pas revenir en France, et les lycées de Polynésie ne l’intéressaient pas. 

Continuer le voyage tout en posant son sac n’était bien évidemment pas possible. Nous avons donc cherché une solution intermédiaire. Cette solution, c’est ici que nous l’avons trouvée, en Inde… 

Il existe dans ce pays, plus particulièrement à Pondicherry, sur la côte Est, un lycée français dont les résultats sont absolument époustouflants : 100 % de réussite au bac presque chaque année.   Et parmi les bacheliers, 92 % font des études supérieures, parfois même dans des écoles très réputées comme Henry IV ou Louis Le Grand… Et cela sans qu’aucune sélection n’ait été faite comme c’est bien souvent le cas dans certains établissements de chez nous… 

Lorsque l’on est sur un bateau, le choix nous est permis… C’est donc dans ce lycée que Victor sera scolarisé jusqu’à ce qu’il soit réellement obligé de retourner en France, après le bac, pour y poursuivre ses études.  Nous avons donc quitté la Polynésie au début du mois de juillet pour faire un cap direct sur le pays de Gandhi. Nous avons navigué un peu plus de trois mois avec une escale aux Vanuatu pour nous réapprovisionner, et une autre d’une journée en Indonésie. Nous avons connus les vents forts du Pacifique, les calmes plats de la mer de Timor et les violents courants de Bali… Et pour finir, nous nous sommes arrêtés en Malaisie ou le bateau a été sorti de l’eau dans un petit chantier juste en face de Singapour. De la Malaisie, nous avons rejoint l'Inde en avion et avons loué un appartement pour les deux années et demi nécessaires à Victor pour passer son bac. 

Le sac est posé, mais le voyage continue, car, quelque soit le pays, quelle que soit sa durée, l’escale fait partie intégrante du voyage, et quelle escale… L’Inde !!! 

Jean François Diné devrait faire une petite vidéo et un texte un peu plus explicite pour mettre sur son site afin d’illustrer sa nouvelle vie dans ce pays si énigmatique. Son  site a été en partie mis à jour par Céline il y a peu de temps, vous pouvez avoir un aperçu de leur longue escale à Tahiti en allant sur cette page :  http://www.jeanfrancoisdine.eu/index.php?idcentre=3004 

Jean François : "N’hésitez pas à réagir dans les « commentaires » si vous en sentez l’utilité, car je sais que certains passages sont légèrement polémiques…" 

Donnez une note :

Votre commentaire
Tous les commentaires sont modérés avant publication, afin de garder toute objectivité, les publicités cachées ou contre publicités sont interdites, et leurs auteurs seront black-listés.

Voir toutes les news

Follow us on socials networks

facebook twitter dailymotion google

Abonnez-vous aux flux RSS

Suivez l’actualité de tous nos magazines en vous abonnant à notre flux RSS ou en vous inscrivant à notre newsletter que vous recevrez par email.

S'abonner à un flux RSS

S'abonner à une newsletter